Le site du Haut Niveau en Voile

Plateforme pédagogique Suivi Individuel du Sportif
Actualités | HAUT NIVEAU

Du bronze pour l’équipage de Timothée Rossi au Championnat du Monde Jeunes de Match-Racing à Pornichet !

Pornichet, France (samedi 23 juillet) – Au bout de 5 jours de compétition haletants c’est finalement l’équipage américain mené par Jeffrey Petersen qui a été sacré Champion du Monde Jeunes de Match-Racing 2022. Finaliste malheureux l’an passé contre son compatriote David Woods, le californien du Balboa Yacht Club s’est imposé cette année à Pornichet en battant le Suédois Marius Westerlind dans le duel final, sur le score de 3 à 0. A domicile les équipages tricolores ont longtemps cru pouvoir offrir à la France un premier titre mondial chez les Jeunes en Match-Racing mais les espoirs ont été stoppés aux portes de la Finale et c’est finalement Timothée Rossi qui est allé chercher une médaille de bronze dans un duel fratricide contre l’équipage de Thimoté Polet en Petite-Finale. Ce podium Français est tout de même le premier depuis celui de Robin Follin, en 2016 à Nouméa ! Ce qui est sûr c’est qu’avec la 5e place finale de Ian Garreta, la France a encore prouvé l’étendue de son vivier en Match-Racing. De quoi offrir de belles promesses pour le futur.

Comme à l’accoutumé l’APCC Voile Sportive Nantes avait mis les petits plats dans les grands pour accueillir les meilleurs talents du Match-Racing pour leur Mondial Jeunes. Après des journées de canicule dans la région nantaise qui ont légèrement bousculé le programme des premiers jours ce sont bien les 12 équipages en lice qui ont fait le show jusqu’à ce samedi. Dans des conditions variées, qui ont parfois donné du fil à retordre aux tacticiens à bord, mais sous un beau soleil la plupart du temps, on a pu assister à des duels mémorables, et ce, dès le Round Robin. Une phase de qualification remportée par l’équipage Français de Ian Garreta, invité de dernière minute et qui a fait forte impression lors des premiers jours de compétition.

 

Pourtant en Quarts de Finale, le Sudiste a buté sur l’équipage Suédois de Marius Westerlind, pourtant qualifié in extremis pour la phase finale mais qui a su trouver des solutions jeudi et vendredi dans des conditions plus techniques. Sortis en quarts, les sudistes auront tout de même trouvé l’énergie pour remporter le « King of Castle » et prendre une belle 5e place finale. Juste devant eux au classement général final on retrouve les deux autres équipages tricolores, pour un tire-groupé inédit sur la compétition et avec, malgré tout le regret de voir l’aventure se terminer aux portes de la finale. A l’expérience, Petersen et Westerlind se sont imposés, respectivement face à Timothée Rossi et Thimoté Polet, obligeant les Français à se contenter d’un duel fratricide en Petite Finale, finalement remporté par l’équipage Antibois du premier nommé. Le Bilan côté tricolore est tout de même très positif, avec une médaille (la première depuis celle de Robin Follin en 2016) et 3 équipages dans le Top 5. Des résultats tricolores prometteurs et qui auraient sans nul doute plu à Gérard Bossé, arbitre International, pensionnaire de l’APCC Voile Sportive Nantes, qui avait officié sur de nombreuses compétitions, telles que la Coupe de l’America, les Jeux Olympiques ou et qui aurait dû être présent pour ce Mondial Jeunes chez lui, et qui nous a malheureusement quitté en début de semaine.

 

Gérard aurait sans doute apprécié le spectacle offert en Finale par l’équipage américain de Jeffrey Petersen, impérial face aux Suédois et vainqueur en 3 à 0. Une victoire et un titre comme une « rédemption » après leur défaite en finale l’année dernière, chez eux, face à leur compatriote David Woods. Après un Round Robin timide, ils ont su se mobiliser et tout donner pour offrir un deuxième titre d’affilé pour les Etats-Unis !

 

La Réaction de Timothée Rossi, 3e du Championnat du Monde Jeunes de Match-Racing 2022 :

« Une médaille reste une médaille, on était obligés de relever la tête après notre demi-finale perdue. On est déjà allés super loin dans la compétition. En arrivant en petite finale on s’est dit, c’est le bronze ou rien. C’est toujours un peu difficile d’affronter un équipage français, car on se connait par cœur. On est contents mais aussi déçus de ne pas avoir réussi à faire la même chose en finale. Une chose est sûre on reviendra plus fort l’année prochaine, et il n’y aura que des Français en finale ! En demi je pense que l’Américain avait clairement plus d’expérience, il a fait deuxième l’an dernier, nous c’était notre premier championnat, c’est le jeu mais on va travailler pour être devant l’année prochaine ! »

 

Le mot de Luc Pillot, président de l’APCC Voile Sportive Nantes, club organisateur du Championnat du Monde Jeunes de Match-Racing 2022 : « On est très contents de ce championnat, de la manière dont il s’est déroulé. J’ai l’habitude de dire que quand c’est bien organisé en amont, la chance sourit aux organisateurs, et on a été particulièrement bien servi au niveau des conditions météo. Cette compétition ici s’inscrit dans la lignée des Internationaux de France de Match Racing que l’on organise maintenant depuis 20 ans. On espère à l’avenir avoir d’autres occasions d’organiser des grands championnats en Habitable, en Match-Racing évidemment mais pourquoi pas aussi la LNVoile ou même la Sailing Champions League ! »

 

 

Toutes les infos : https://www.apccvoilesportive.com/

 

 

LES EQUIPAGES FRANÇAIS EN LICE

 

3e - Timothée ROSSI / Thibaut Demai / Charles Henon / Erwan Felio / Clara Bayol

 

4e - Thimoté POLET / Elena Circiello-Vaillant / Gaultier Tallieu / Elliot Le Dem / Théo Masse

 

5e- Ian GARRETA / Corentin Goulon / Vicenç Girodeau / Yona Blacher / Calixte Benoit

 

 

 

Classement Général Final

 

1 – Jeffrey Petersen (USA)

2 – Marius Westerlind (SWE)

3 – Timothée Rossi (FRA)

4 – Thimoté Polet (FRA)

5 – Ian Garreta (FRA)

6 – Riccardo Sepe (ITA)

7 – Emil Kjaer (DEN)

8 – Finn Tapper (AUS)

9 – Nicolas Bernal (BRA)

10 – Robbie Mc Cutcheon (NZL)

11 – Alexander Colquitt (GBR)

12 – Maeve White (IRL)